Risques géologiques

 

Qu’est-ce qu’un risque géologique ?

Les risques géologiques regroupent à la fois les risques liés aux volcans, aux séismes et aux mouvements de terrain. Dans ce paragraphe, nous ne traiterons que les risques liés aux mouvements de terrain.

Les mouvements de terrain regroupent un ensemble de déplacements, plus ou moins brutaux, du sol ou du sous-sol, d’origine naturelle ou anthropique. Les volumes en jeux sont compris entre quelques mètres cubes et quelques millions de mètres cubes. Les déplacements peuvent être lents (quelques millimètres par an) ou très rapides (quelques centaines de mètres par jour).
Les mouvements de terrain rencontrés dans le département du Rhône peuvent être de deux types :

  •  Les mouvements lents et continus

Les tassements et les affaissements : certains sols compressibles peuvent se tasser sous l’effet de surcharges (constructions, remblais) ou en cas d’assèchement (drainage, pompage). Ce phénomène est par exemple à l’origine du tassement de sept mètres de la ville de Mexico et du basculement de la tour de Pise.

Les glissements de terrain se produisent généralement en situation de forte saturation des sols en eau. Ils peuvent mobiliser des volumes considérables de terrain, qui se déplacent le long d’une pente.

  •  Les mouvements rapides et discontinus

Les effondrements de cavités souterraines : l’évolution des cavités souterraines naturelles (dissolution de gypse) ou artificielles (carrières et ouvrages souterrains) peut entraîner l’effondrement du toit de la cavité et provoquer en surface une dépression généralement de forme circulaire.

effondrement_cavites_cle79cb85-2

 Les écroulements et les chutes de blocs : l’évolution des falaises et des versants rocheux engendre des chutes de pierres (volume inférieur à 1 dm3), des chutes de blocs (volume supérieur à 1 dm3) ou des écroulements en masse (volume pouvant atteindre plusieurs millions de m3). Les blocs isolés rebondissent ou roulent sur le versant, tandis que dans le cas des écroulements en masse, les matériaux " s’écoulent " à grande -vitesse sur une très grande distance (cas de l’écroulement du Granier en Savoie qui a parcouru une distance horizontale de 7 km).

Les coulées boueuses et torrentielles sont caractérisées par un transport de matériaux sous forme plus ou moins fluide. Les coulées boueuses se produisent sur des pentes, par dégénérescence de certains glissements avec afflux d’eau. Les coulées torrentielles se produisent dans le lit de torrents au moment des crues.

Si vous souhaitez disposer d’informations supplémentaires sur les risques de mouvement de terrain, vous pouvez consulter le site internet prim.net .

Les risques de mouvements de terrain dans le département du Rhône

Une étude a été réalisée par le BRGM (Bureau de Recherches Géologique et Minière) sur l’ensemble du département, en dehors de la Communauté Urbaine de Lyon (sauf Givors et Lissieu).
L’étude de susceptibilité aux mouvements de terrain, réalisée à l’échelle 1/25 000, prend en compte séparément trois types de phénomènes : glissements de terrain, coulées de boues et chutes de blocs.
Les résultats de cette étude, au niveau de la superficie départementale étudiée (2755 km²), sont présentés dans le tableau suivant :

 Susceptibilité aux :    Très faible à nulle  Faible  Moyenne  Forte
 glissements de terrain   % superficie départementale 49% 25,3% 23,2% 2,5%
 glissements de terrain  surface concernée (en km²) 1351,6 697,4 638,2 67,8
 coulées de boues    % superficie départementale 98,4% 1,5% 0,1% -
 coulées de boues  surface concernée (en km²) 2710,9 41,5 2,9 -

Pour le phénomène de chutes de blocs, les surfaces des zones susceptibles d’être concernées s’élèvent à environ 2,5 km² (0,1% de la superficie départementale).

Pour chaque phénomène et en fonction du niveau de susceptibilité, un mémorandum des phénomènes éventuellement attendus et de la conduite à tenir en termes de prévention des risques a été établi par le BRGM.

Le 7 janvier 2013, le Préfet a fait un porter à connaissance (PACPolitique agricole commune) de la cartographie de la susceptibilité aux mouvements de terrain, auprès des communes et collectivités territoriales concernées, au titre de l’article L.121-2 du code de l’urbanisme. Le PACPolitique agricole commune définit les principes de prise en compte des risques de mouvements de terrain pour les espaces ouverts à l’urbanisation, dans les démarches d’élaboration ou de révision des documents d’urbanisme.

Aucun plan de prévention des risques naturels (PPRNPlan de prévention des risques naturels) n’est prévu.

Documents à télécharger :

> porter à connaissance du 7 janvier 2013 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,42 Mb

> rapport d’étude - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 6,44 Mb

> résumé de l’étude - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,03 Mb

Carte de susceptibilité aux mouvements de terrain :
 

> carte départementale au 1/100 000 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,69 Mb

Cartes au 1/25 000 :

> carte de découpage - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,94 Mb

> carte 1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 5,35 Mb

> carte 2 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,76 Mb

> carte 3 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 5,93 Mb

> carte 4 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 8,09 Mb

> carte 5 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 5,42 Mb

> carte 6 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 5,94 Mb

> carte 7 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 7,26 Mb

> carte 8 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,08 Mb

> carte 9 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 5,74 Mb

> carte 10 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,61 Mb

> carte 11 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,14 Mb

Pour en savoir plus

Dossier Départemental sur les Risques Majeurs (DDRM) du Rhône

Bureau de Recherches Géologiques et Minières

Le BRGM est l’établissement public spécialiste des applications des sciences de la Terre pour gérer les ressources et les risques du sol et du sous-sol.

Le BRGM poursuit deux objectifs :

  •  comprendre les phénomènes géologiques et les risques associés, développer des méthodologies et des techniques nouvelles, produire et diffuser des données de qualité,
  •  développer et mettre à disposition les outils nécessaires à la gestion du sol, du sous-sol et des ressources, à la prévention des risques naturels et des pollutions, aux politiques de réponse au changement climatique.
    http://www.brgm.fr/

(Mise à jour : 15 janvier 2013)

 

Direction départementale des territoires du Rhône

Service Planification Aménagement Risques

Unité Prévention des Risques

165 rue Garibaldi

CS 33862

69401 Lyon Cedex 03

04.78.62.53.32

ddt-risques@rhone.gouv.fr

Connaître les risques dans ma commune

www.georisques.gouv.fr/