Stratégie eau-air-sol

 

L’eau, l’air et le sol sont 3 facteurs d’attractivité, 3 conditions du développement de nos territoires, 3 piliers de l’environnement aujourd’hui fragilisés par les effets du changement climatique, les pollutions diverses et l’artificialisation des terres agricoles et naturelles.

Les enjeux de préservation de ces 3 ressources sont les suivants :

- préserver la diversité des paysages

- préserver la santé et le cadre de vie

- préserver la souveraineté alimentaire

- préserver les capacités de recharge des nappes souterraines

- enrayer le phénomène de changement climatique

- diminuer la consommation excessive des ressources

- réduire les phénomènes d’inondation

- combattre la destruction d’écosystèmes, la perte de biodiversité

Face au constat de fragilisation de ces ressources, une stratégie régionale avec des objectifs à moyen et long terme a été mise en place en 2020 en Auvergne-Rhône-Alpes.

Parmi les 32 actions de cette stratégie opérationnelle, 10 sont prioritaires :

Actions transversales :

- Mettre en place un programme de communication et de sensibilisation

- établir des principes de conditionnalité pour les aides de l’État

- Décliner le plan ECOPHYTO 2+ en Auvergne-Rhône-Alpes

- Favoriser la rénovation énergétique des bâtiments (logements privés et tertiaires publics)

Eau :

- Mettre en œuvre le programme 100 retenues pour la région

- Gérer les déficits actuels et à venir dans le cadre de projets de territoire

- Déployer la démarche « captages prioritaires »

Air :

- Déployer des zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m)

Sol :

- Engager les acteurs vers une trajectoire ZAN en région : établissement d’une gouvernance régionale

- Mobiliser des moyens financiers pour la reconversion des friches, les opérations de désimperméabilisation et de renaturation

 En complémentarité de la stratégie régionale, 3 feuilles de route départementales ont été élaborées, à la demande du préfet de région, préfet du Rhône, pour répondre aux enjeux spécifiques du département du Rhône et de la métropole de Lyon, avec des actions transversales sur la connaissance, le conseil, la planification et l’instruction des dossiers. Ces feuilles de route présentent un état des lieux et un diagnostic précis du territoire, fixent des objectifs ambitieux pour les 3 années à venir et présentent des actions pour préserver la ressource en eau, aller vers une gestion économe de l’espace et améliorer la qualité de l’air.

L’approche globale de cette stratégie départementale est la suivante :

« EVITER, REDUIRE, COMPENSER »

Les objectifs principaux de cette stratégie départementale sont :

- Pour l’eau :

  • sécuriser à 100 % l’alimentation en eau potable
  • réduire les prélèvements de moins 10 % d’ici 2025 et 25 % d’ici 2035

- Pour l’air :

  • À horizon 2027, réduire de 50 % le nombre de jour de dépassement des seuils réglementaires (pics de pollution)
  • A horizon 2040, respecter les normes établies par l’OMS pour les principaux polluants atmosphériques

- Pour le sol :

  • Diviser par deux, à horizon 2027, la consommation foncière réelle par rapport à la moyenne de consommation annuelle entre 2013 et 2017
  • A horizon 2040, tendre vers le zéro artificialisation nette (ZAN)

Pour animer et suivre chaque feuille de route, 3 instances sont identifiées :

- pour la feuille de route Eau : la MISEN(Mission inter-services de l'Eau et de la Nature) (animation) et le comité départemental de gestion de l’eau (suivi)

- pour la feuille de route Air : le comité des partenaires (animation et suivi)

- pour la feuille de route Sol : la CDPENAF(Commission départementale de préservation des espaces naturels, agricoles et forestiers) (animation et suivi)