Actualités

[FIN] Épisode de pollution aux particules fines (combustion polluant PM10), dans le bassin lyonnais/Nord-Isère

 
 
[FIN] Épisode de pollution aux particules fines dans le bassin lyonnais/Nord-Isère

[FIN] Épisode de pollution aux particules fines (combustion polluant PM10), dans le bassin lyonnais/Nord-Isère

 

Compte tenu de l’évolution météorologique favorable (vents plus forts et couche d'inversion plus haute), les concentrations de polluants dans l’air sont bien moins importantes. En conséquence, le préfet lève les mesures de vigilance à compter de ce jour à 18h00, ce qui entraîne la fin des mesures de restriction.


 

L’épisode de pollution aux particules fines (combustion polluant PM10), en cours depuis le lundi 24 janvier 2022 dans le bassin lyonnais/Nord-Isère, a gagné en intensité.

Le préfet a pris un nouvel arrêté renforçant les mesures d’urgence fondées sur la nécessité d’éviter une aggravation de la qualité de l’air pour la sécurité sanitaire de tous.

 

MESURES ADDITIONNELLES RELATIVES AU SECTEUR DU TRANSPORT :

  • La circulation différenciée est renforcée à Lyon, Villeurbanne et Caluire-et-Cuire. Les seuls véhicules autorisés à circuler au sein d u  périmètre sont les véhicules affichant une vignette Crit’Air de classe « zéro émission moteur », de classe 1, ou de classe 2 (à l’exception de certaines dérogations, notamment le covoiturage lorsque les véhicules transportent au moins 3 personnes) ;
    Crit'Air 0,1 et 2

 

 

 

  

 

 

MESURES ADDITIONNELLES RELATIVES AU SECTEUR INDUSTRIEL :

  • Toute unité de production, émettrice de particules fines, de NOx, ou de COV déjà à l’arrêt ou qui seraient arrêtée durant l’épisode de pollution n’est autorisée à reprendre son activité qu’à la fin de l’épisode de pollution ;
  • Réduire les émissions, y compris par la baisse d’activité.

MESURES ADDITIONNELLES RELATIVES AUX CHANTIERS BTPBâtiment et travaux publics ET CARRIÈRES :

  • Sur les chantiers, les travaux générateurs de poussières (démolition, terrassement, etc.) sont arrêtés et reportés à la fin de l’épisode de pollution.

MESURES ADDITIONNELLES RELATIVES AU SECTEUR RÉSIDENTIEL :

  • L’utilisation de groupes électrogènes, pendant la durée de l’épisode de pollution, n’est autorisée que pour satisfaire l’alimentation électrique d’intérêts essentiels, notamment de sécurité.

Le renforcement des mesures ci-dessus prendra effet à partir de ce jour 17h00.

La mesure supplémentaire concernant la circulation différenciée prendra effet à compter de jeudi 27 janvier à 05h00.


Enfin, les personnes vulnérables et sensibles sont invitées à observer les recommandations sanitaires ci-après :

  • éviter les activités physiques intenses
  • reporter les activités qui demandent le plus d’effort
  • s’éloigner des grands axes routiers aux périodes de pointe
  • demander conseil en cas de gêne respiratoire ou cardiaque

Le préfet a par ailleurs demandé aux forces de l’ordre de renforcer les contrôles de vitesse sur les routes du département ainsi que le respect de la circulation différenciée à Lyon, Villeurbanne et Caluire-et-Cuire.