Les communiqués de presse - Archives

Réunion sur la prévention de la radicalisation avec les maires des communes de la Métropole de Lyon

 
 
Réunion sur la prévention de la radicalisation

Réunion avec les maires de la métropole de Lyon

Dans le contexte de la menace terroriste présente dans le pays, en particulier depuis le début de l'année, Michel Delpuech, préfet de la région Rhône-Alpes, préfet du Rhône, en accord avec Gérard Collomb, président de la Métropole de Lyon a réuni,ce mardi 25 août, les maires ou les représentants des principales communes de la métropole de Lyon (Bron, Caluire, Décines, Feyzin, Givors, Lyon, Meyzieu, Mions, Oullins, Rillieux-la-Pape, Saint-Fons, Saint-Priest, Vénissieux, Villeurbanne) pour échanger sur les moyens d'action qu'il est possible de déployer conjointement pour prévenir la radicalisation et lutter contre l'extrémisme, le fanatisme et l'obscurantisme.

Isolés, ou manipulés de l'étranger, des groupes ou individus veulent atteindre notre vivre ensemble, nos valeurs républicaines, notre unité nationale. Pour contrer ces menées, le préfet a affirmé sa volonté de conforter, encore plus que par le passé, un lien étroit et resserré entre les maires et les services de l’État.

Le préfet a présenté aux élus un premier bilan de la plate-forme d'assistance et de prévention de la radicalisation mise en place par le ministre de l'Intérieur il y a un an. Dans le Rhône, 230 signalements ont été traités à ce titre. Le préfet s'est engagé à associer plus étroitement les maires que ce soit pour le signalement, que ce soit pour les réponses, notamment socio-éducatives, à trouver. Le ministère de l'Intérieur relance d'ailleurs cette plate-forme en diffusant affiches et dépliants qui seront distribués dans les jours prochains aux mairies, aux services de police et de gendarmerie dans le Rhône.

La réunion a également permis au préfet et aux services spécialisés de l’État de présenter les modalités de leur action pour le suivi des individus à risques, et d'échanger avec les maires sur les moyens juridiques et pratiques de prévenir les tentatives de déstabilisation de certains lieux de cultes.

Dans le prolongement de cette réunion, des échanges bi-latéraux entre les services de l'Etat et les maires seront mis en place. Par ailleurs, le principe de réunions régulières de ce type a été souhaité par les élus.

NB : L'invitation à cette réunion a été lancée le 24 juillet dernier. L’événement du Thalys a bien sûr rappelé l'actualité de ce sujet.