PAPI Saône

 

Contexte du territoire

Par ses caractéristiques physiques et l’étendue de son lit majeur (72 600 ha de superficie), le Val de Saône constitue une vaste plaine alluviale représentant à elle seule un territoire bien particulier du fait de son inondabilité ; le lit majeur peut atteindre près de 4 km de large entre Verdun-sur-le-Doubs et Lyon. C’est sur ce secteur que se concentrent la majorité des enjeux (zones habitées ou artisanales et industrielles) : agglomérations de Chalon-sur-Saône, Tournus, Mâcon, Villefranche-sur-Saône et Lyon.

Les crues sont caractérisées par une hauteur d’eau importante et de faibles vitesses d’écoulement qui expliquent la durabilité des inondations : le temps de concentration est important (5 à 7 jours), la pointe de crue et la décrue s’étend sur 10 à 15 jours en moyenne.

Carte du bassin-versant de la Saône

Le PAPI

Les actions du PAPI Saône dans le département du Rhône concernent 43 communes et 6 EPCI.

Suite à la crue de mars 2001, le Val de Saône a fait l’objet d’un premier PAPI 2004-2007 porté par l’EPTB Saône-Doubs. Il a été intégré au Plan Rhône en 2007. Un grand nombre d’actions ont été réalisées dans ce cadre : cartographie des zones inondées pour tous types de crue ; action de sensibilisation ; accompagnement pour la mise en place de dispositifs d’alerte ; pose de repères de crue ; élaboration de diagnostics de vulnérabilité… La stratégie du PAPI 2014-2016 consiste principalement à finaliser les actions engagées sur le premier programme (sensibilisation, information, gestion de crise), à aider les collectivités pour la sécurisation des digues de protection des personnes, et à préparer la mise en place des stratégies locales des TRI du Chalonnais, du Mâconnais et de Lyon, notamment pour l’amélioration de la connaissance des enjeux et la réduction de la vulnérabilité.

Depuis 2014, la Saône est intégrée au plan Rhône-Saône et est éligible aux financements du POP FEDERFonds européen de développement régional Rhône-Saône. Son intégration lui a permis d’expérimenter en 2014-2015 une méthode de diagnostic territorial de réduction de vulnérabilité aux inondations (démarche ReVITeR) sur le territoire du Grand Chalon qui peut en partie être ré-exploitée sur le territoire concerné par la SLGRI.

Parmi les principales actions, il convient de noter le fort engagement des acteurs du Val de Saône sur :

  •  les dispositifs de surveillance, prévision et d’alerte : modèle d’écoulement spécifique ;
  •  la gestion de crise : cartographie des zones de premier débordement sur les infrastructures, accompagnement rapproché des communes pour la rédaction des PCS ;
  •  la réduction de la vulnérabilité des biens et des personnes : l’EPTB a réalisé en régie un certain nombre de diagnostics. Une action « test » visant à externaliser la réalisation d’environ 220 diagnostics est programmée en 2017.

Une perte de mémoire de la culture du risque est constatée. Une étude des enjeux devrait permettre d’améliorer la connaissance des dommages que peuvent causer les crues de la Saône.

Un projet de PAPI est prévu pour l’année 2018.

De plus amples informations sont disponibles sur le site de l’EPTB Saône-Doubs .

Direction départementale des territoires du Rhône

Service Planification Aménagement Risques

Unité Prévention des Risques

165 rue Garibaldi

CS 33862

69401 Lyon Cedex 03

04.78.62.53.32

ddt-risques@rhone.gouv.fr

Connaître les risques dans ma commune

www.georisques.gouv.fr/