Le risque industriel dans le Rhône

 

Le département du Rhône compte 37 sites industriels classés "Seveso", c'est-à-dire soumis à une règlementation particulière en fonction des quantités de produits dangereux qu'ils accueillent. Parmi eux, 26 établissements sont dits "seuil haut" et 11 "seuil bas".

Outre ces établissements, d'autres installations classées peuvent présenter certains dangers pour la population avoisinante en cas d'accident majeur : importants silos de stockage de céréales, stations de traitement d'eau potable...

Trois sites industriels situés en Isère peuvent également être à l'origine d'un accident industriel majeur ayant des conséquences sur certaines communes du département du Rhône.

Pour en savoir plus sur les installations classées du département du Rhône : installationsclassees.ecologie.gouv.fr

Historique des accidents industriels dans le département du Rhône

p425_95eee532dfb96030444453bb62762a7daccident_feyzin

 4 janvier 1966

Raffinerie Elf à Feyzin


Une erreur d'exploitation sur une sphère de GPL conduit à la formation d'un nuage de propane sur l'autoroute A7. Malgré
l'intervention des secours, le nuage entraine l'explosion de deux sphères de propane.
Le bilan de l'accident est de 18 morts (dont 11 sapeurs-pompiers) et 84 blessés.

10 juillet 1976

Usine Pcuk à Pierre Bénite


Suite à une erreur dans le nettoyage d'un wagon, un produit hautement toxique, l'acroléine, est déversé dans le Rhône.
Durant 8 jours, 367 tonnes de poissons morts sont ramassés sur 90 km le long du fleuve. 

p425_596abe743b777accd0fb47ef0b5b2c9cincendie_port_edouard_herriot1-2

2 juillet 1987

Dépôt pétrolier Shell
sur le port Edouart Herriot à Lyon


Une fuite dans une cuvette du dépôt pétrolier conduit à l'explosion d'un bac de produit additif. Un incendie se déclare et une boule de feu de 200 mètres de diamètre s'élève jusqu'à 450 mètres de haut. 200 pompiers interviennent pendant 22 heures pour maitriser le sinistre.
Le bilan de l'accident est de 2 morts et 15 blessés.

22 septembre 2006

Réaction chimique chez Bayer Cropscience à Limas


Une réaction chimique dans des sacs de fongicide utilisé pour traiter les vignes contre le mildiou nécessite le déclenchement d'un Plan Particulier d'Intervention (PPIPlan particulier d'intervention) par le Préfet. La poudre, appelée mancozeb, s'échauffe anormalement et provoque un phénomène de combustion qui se propage à d'autres sacs. Les pompiers se mobilisent rapidement  pour neutraliser  le produit en l'immergeant dans des bacs d'eau tout en dressant un rideau d'eau autour pour contenir les dégagements de gaz. Aucune victime n'est à déplorer.

p425_aeff0770579db2d5f508275685a1c167DSC_0242

3 février 2011

Incendie chez Brenntag à Chassieu


Suite à un incendie de cuves de produits chimiques (acide, base et solvants), le préfet décide d'activer le Plan Particulier d'Intervention (PPIPlan particulier d'intervention) de la société Brenntag. 102 sapeurs-pompiers maitrisent  rapidement le sinistre sans qu'il n'y ait à déplorer de victime ou d'impact significatif sur l'environnement.

> La carte du risque industriel dans le Rhône - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,36 Mb