Le Dossier Départemental sur les Risques Majeurs

Risque tempête

 

Qu'est-ce-qu'une tempête ?

p987_ac2b69c56bffae459fe17937f343b033tempete
  Une tempête  est une confrontation de deux masses d'air aux caractéristiques distinctes (chaude et froide par exemple) qui ont pour conséquences des vents dépassant 89 km/h et de fortes précipitations. 
Les tornades sont un type particulier de tempête, plus courte et plus limitée géographiquement.

Comment peut-il se manifester ?

Une tempête peut se manifester à travers :

  • Des vents tournant dans le sens contraire des aiguilles d’une montre autour du centre dépressionnaire.
  • Des pluies potentiellement importantes pouvant entraîner des inondations plus ou moins rapides, des glissements de terrain et coulées boueuses.
  • Des vagues dont la hauteur dépend de la vitesse du vent et de la durée de son action.. Un vent établi soufflant à 130 km/h peut entraîner la formation de vagues déferlantes d’une hauteur de 15 m avec des risques de submersion marine.
  • Des modifications du niveau normal de la marée et par conséquent de l’écoulement des eaux dans les estuaires. Cette hausse temporaire du niveau de la mer (marée de tempête) peut être supérieure de plusieurs mètres par rapport au niveau d’eau « normal » et devenir particulièrement dévastatrice.

Quelles conséquences ?

Du fait de la pluralité de leurs effets (vents, pluies, vagues) et des zones géographiques touchées souvent étendues, les conséquences des tempêtes sont fréquemment importantes et de différents types :


... humaines : au nombre des victimes corporelles, souvent important (2000 décès après la tempête de 1953 dans le nord de l'Europe), s'ajoute un nombre de sans-abri potentiellement considérable compte tenu des dégâts pouvant être portés aux constructions. Les causes de décès ou de blessure les plus fréquentes sont les impacts par des objets divers projetés par le vent, les chutes d'arbres, les inondations ou les glissements de terrain.

... économiques : les destructions ou dommages portés aux édifices privés ou publics, aux infrastructures industrielles ou de transport, ainsi que l'interruption des trafics (routier, ferroviaire, aérien) peuvent se traduire par des coûts, des pertes ou des perturbations d'activités importants. Par ailleurs, les réseaux d'eau, téléphoniques et électriques subissent à chaque tempête, à des degrés divers, des dommages à l'origine d'une paralysie temporaire de la vie économique. Enfin, le milieu agricole paye régulièrement un lourd tribut aux tempêtes, du fait des pertes de revenus résultant des dommages au bétail, aux élevages et aux cultures.

... environnementales : les tempêtes ont des effets directs (destruction de forêts par les vents, dommages résultant des inondations, etc.) et indirects (pollution du littoral plus ou moins grave et étendue consécutive à un naufrage, pollution à l'intérieur des terres suite aux dégâts portés aux infrastructures de transport).

... patrimoniales : une tempête peut avoir des répercussions importantes sur les monuments historiques, les ensembles urbains protégés, les musées, les sites archéologique et les sites renfermant des objets mobiliers. En fonction de leur implantation, l'impact peut être plus ou moins important allant de l'endommagement à la destruction partielle ou totale.

Pour en savoir plus sur le risque tempête :

www.risquesmajeurs.fr/le-risque-tempete

macommune.prim.net  

http://www.toutsurlenvironnement.fr/