Actualités

Troisièmes Assises Territoriales de l’Islam de France à Lyon

 
 
Troisièmes Assises Territoriales de l’Islam de France à Lyon

En mars dernier, M. Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur a demandé aux préfets d’organiser des assises territoriales de l’Islam de France.

Ces temps d’échanges ont pour objectif d’ouvrir une phase de concertation, afin qu’émergent des organisations collectives qui permettront au culte musulman de s’insérer et de s’exercer en France sans dépendre d’États étrangers ou de structures basées dans d’autres pays.

Ces assises s’inscrivent ainsi dans la continuité des instances nationales de dialogue qui ont débouché par le passé sur des avancées concrètes : en matière de carrés confessionnels ; en matière d’action commune menée contre la radicalisation ; ou encore avec la création de la Fondation de l’Islam de France.

Dans ce cadre, Pascal Mailhos, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône, a initié le 26 mai 2021 les troisièmes assises territoriales de l’Islam de France à l’Institut français de civilisation musulmane de Lyon.

20210526_095347 - Copie

Enrichir les échanges entre l’État et les acteurs du culte musulman

En introduction, le préfet a tenu à rappeler le cadre et la nature de ces assises : « Dans le Rhône, je sais que ce dialogue est particulièrement nourri et constructif. Cela tient pour beaucoup aux représentants du culte musulman [...] et aux représentants de la société civile qui ont répondu présents aujourd’hui. Il ne revient pas à l’État de dicter à ces derniers tel ou tel mode de fonctionnement. Il est revanche de la responsabilité de l’État d’accompagner […] et de réunir les conditions d’une réflexion collective sur la représentation des musulmans de France. Parler de réflexion, c’est penser aussi aux fruits de cette réflexion, à ce qui va ressortir de ces nouvelles Assises. »

Cette 3ème édition a permis de donner le plus librement et le plus largement possible la parole à l’échelon local mais également de faire émerger des initiatives, des attentes et des propositions autour de trois thématiques :

- la formation pour les cadres religieux,
- la représentation renouvelée du culte dans les territoires pour une scrutation solide, durable et indépendante,
- la gouvernance des lieux de culte.

À l’issue de cette consultation en présence d’une quarantaine de participants, une séance plénière a permis de restituer les principales conclusions issues de ces discussions. Un résumé des débats sera transmis au ministre de l’Intérieur, pour alimenter la réflexion en cours au niveau national.

20210526_094021