Des bandes fleuries en viticulture - guide pratique

 

Depuis 2008, un programme Agrifaune a été engagé par l’ONCFSOffice national de la chasse et de la faune sauvage avec la Fédération Départementale des Chasseurs du Rhône (69), la Chambre Départementale d’Agriculture du Rhône et plus récemment, au syndicat mixte des rivières du Beaujolais (SMRB), au Pays Beaujolais, à la DDT 69 et au Cemagref. Le partenariat Agrifaune se développe pour répondre aux enjeux cynégétiques, de biodiversité, agro-économique, de paysage, de qualité de l’eau et de lutte contre l’érosion sur (...)

Depuis 2008, un programme Agrifaune a été engagé par l’ONCFSOffice national de la chasse et de la faune sauvage avec la Fédération Départementale des Chasseurs du Rhône (69), la Chambre Départementale d’Agriculture du Rhône et plus récemment, au syndicat mixte des rivières du Beaujolais (SMRB), au Pays Beaujolais, à la DDT 69 et au Cemagref.
Le partenariat Agrifaune se développe pour répondre aux enjeux cynégétiques, de biodiversité, agro-économique, de paysage, de qualité de l’eau et de lutte contre l’érosion sur le bassin de l’Ardières. L’enjeu est de faire de cette zone une « vitrine » permettant de sensibiliser les viticulteurs et de leur montrer que par des aménagements simples (haies, bandes fleuries, bandes « tampons » …), ils peuvent avoir une action sur la biodiversité, l’érosion, les paysages, la qualité de l’eau et la structure du sol.

Dans le cadre de ce programme, des expérimentations ont été réalisées en Beaujolais pour planter des bandes fleuries en interrang après arrachage. Un guide a été édité fin 2012 afin d’expliquer l’itinéraire technique aux viticulteurs qui souhaitent mettre en place des bandes fleuries.

> guide_bandes_fleuries - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,09 Mb