Les mesures du PPA et de la feuille de route Qualité de l’air

 

L'agglomération lyonnaise est concernée par des enjeux forts de qualité de l'air, auxquels plusieurs démarches en cours tentent de répondre : le Plan de Protection de l’atmosphère (PPA) de Lyon et la feuille de route « Qualité de l’air ». Différentes mesures visent le secteur des transports et de la mobilité, principal responsable des émissions de dioxyde d’azote (NO2).

Le Plan de Protection de l’atmosphère (PPA) de Lyon et la feuille de route « Qualité de l’air » comportent des actions qui visent le secteur des transports et de la mobilité, principal responsable des émissions de dioxyde d’azote.

La description de ces 2 démarches et leur état d’avancement sont disponibles sur le site de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement  (DREALdirection régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement).

Pour la mise en œuvre des actions en matière de transport et mobilités du PPA, la DDT était identifiée comme pilote pour les objectifs suivants :

  •  diminuer les émissions polluantes induites par le trafic routier par la mise en œuvre de politiques de transport cohérentes et intégrées. Les actions concrétisées sont : l'adoption du plan de déplacements urbain par le SYTRAL le 8 décembre 2017, qui intègre des objectifs ambitieux de report modal et de réduction de émissions de polluants, et des réflexions sur l’optimisation de l’usage des voiries (dont l’expérimentation de voies réservées) dans le cadre du schéma directeur d’agglomération de gestion de trafic.
  •  interdire les véhicules utilitaires légers et les poids lourds les plus polluants dans une zone définie. Cette action est actuellement concrétisée par la Métropole de Lyon au travers de son projet de Zone de Faible Émission (ZFE), action du Plan Oxygène . Suite à une concertation avec les acteurs économiques (débutée en décembre), le calendrier annoncé par la métropole est une mise en place progressive de cette zone à partir de 2020.
  •  réduire les vitesses autorisées de manière permanente sur le réseau de voies rapides urbaines et autoroutier de l’agglomération lyonnaise. Les baisses de vitesse limite autorisée opérées sur ces voiries sont les suivantes : vitesse limitée à 110km/h en entrée d’agglomération, à 90km/h sur le secteur central, à 80km/h pour les poids lourds, à 70km/h sur certaines sections (traversée du centre de Lyon par l’ex A7, une section de l’A43).

Plus récemment, l’élaboration de la feuille de route qualité de l’air a aussi abouti à différentes actions en matière de transport et mobilité. 3 fiches actions sont plus particulièrement suivies par la DDT :

Fiche action n°1 : Diminution des personnes exposées a la pollution du trafic routier

Fiche action n°2 : Voies réservées aux bus et covoiturage et actions d’accompagnement

Fiche action n°3 : Favoriser les modes actifs

La feuille de route complète et les fiches action sont téléchargeables sur le lien en début d'article vers le site DREALdirection régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement (bas de page : « Consulter la feuille de route »).

Pour plus d'informations

Direction Départementale des Territoires
--
Service Connaissance et Aménagement Durable des Territoires

Unité Déplacements

Cité administrative d’État
CS 33 862
165 rue Garibaldi
69 401 Lyon cedex 03

Vos contacts :

Sabine Roux

Camille Barbaud

04 78 63 12 07