Déconfinement Coronavirus : recommandations spécifiques Sports

 

Le ministère des Sports publie plusieurs guides pratiques pour détailler les conditions de pratique, pour les amateurs et les sportifs de haut niveau. L’enjeu est de concilier le retour progressif aux activités physiques et sportives tout en assurant la protection nécessaire contre les risques permanents de contamination par le virus COVID-19. Ce processus est territorialisé, progressif et réversible. Il est également important de continuer à se tenir informé en consultant régulièrement le site du ministère des Sports : www.sports.gouv.fr

Principe général : Garder ses distances et uniquement en plein-air
Les activités physiques et sportives devront se faire uniquement en extérieur, dans une limite de distance du domicile inférieure à 100 kms et en limitant les rassemblements à 10 personnes maximum.
Une distanciation physique spécifique entre les pratiquants reste une condition indispensable à la pratique : 10 mètres minimum entre deux personnes pour une activité de forte intensité ou 5 mètres minimum pour une activité de moyenne intensité et une distance physique suffisante d’environ 4 m 2 pour les activités de type tennis, yoga, fitness par exemple.
Les sports qui impliquent des contacts restent proscrits, même en plein-air. Il demeure néanmoins possible d’envisager des entrainements spécifiques ou de préparation physique mais sans contact.
Ces activités pourront se faire :
 sans limitation de durée de pratique,
 sans utilisation des vestiaires collectifs ou autres espaces couverts.
 sans l’attestation de déplacement dérogatoire (plus nécessaire depuis le 11 mai pour les déplacements inférieurs à 100km)
Les spécifications complémentaires en fonction des activités et des disciplines sont précisées dans les guides pratiques.

Les équipements sportifs
Si l’ensemble des équipements sportifs couverts demeurent fermés au public (salles de remise en forme, gymnases, salles de sports de combat et d’opposition, piscines, salles polyvalentes ou spécialisées, etc...), les équipements et établissements permettant des pratiques extérieures, à l’exception des piscines, peuvent ouvrir sous réserve de la décision de leurs propriétaires ou gestionnaires, seuls habilités à en autoriser l’accès au vu des considérations et éventuelles restrictions locales
Les lacs, plages et plans d’eau feront l’objet d’une ouverture sur proposition des maires et sur approbation des préfets.
A noter : les équipements sportifs couverts peuvent faire l’objet de dérogations notamment s’agissant :
  De l’accueil de sportifs de haut niveau et/ou sportifs professionnels. Ces derniers peuvent reprendre les entraînements en extérieur mais aussi en salle y compris dans des équipements spécifiques comme les piscines. Ce statut reste conditionné à l’application de règles sanitaires et de distanciation strictes
  des enfants scolarisés ou les enfants mineurs fréquentant un accueil collectif à caractère éducatif. Les mesures concernant les activités physiques durant le temps scolaire font l’objet de précisions spécifiques recensées dans le guide de reprise de l’activité scolaire du ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse.

Les sportifs de haut-niveau et professionnels
Les sportifs de haut niveau (inscrits sur liste conformément à l’article L.221-2 du code du sport) et les sportifs professionnels peuvent reprendre une activité dans le strict respect des règles de distanciation et dans le strict respect de la doctrine sanitaire et médicale de reprise. Après une période de deux mois de confinement, cette phase de réathlétisation des sportifs devra s’inscrire dans une démarche progressive pour éviter les blessures et toute contamination.
Des spécifications complémentaires figurent dans le guide médical et sanitaire de reprise du sport dédié aux sportifs de haut niveau et sportifs professionnels.

Les CREPSCentre régional d'éducation physique et sportive et formation professionnelle
L’INSEP, les établissements publics locaux de formation dans les domaines du sport, les écoles nationales pourront accueillir les sportifs, les personnes en formation ou en scolarité progressivement à partir du 11 mai 2020, de façon coordonnée avec le ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse et le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation et conformément aux règles que ceux-ci prévoient.
Cette réouverture est subordonnée :
 au respect absolu des règles sanitaires permettant de garantir la sécurité des usagers et des personnels de ces établissements ;
 pour les CREPS à une concertation préalable avec l’ensemble des régions concernées, en prenant en compte les règles sanitaires qui s’appliquent localement.

Décret n°2020-545 du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire (version abrogée par le décret 2020-548 (lien légifrance)).

Vous pouvez aussi télécharger une fiche relative à ce décret :

Fiche décret déconfinement 12-05-2020 (PDF – 475.4 ko)

Les guides sont téléchargeables ci-dessous :

 Guide de recommandations sanitaires à la reprise sportive
 Guide d’accompagnement des sportifs de haut niveau et professionnels
 Guide de recommandations des équipements sportifs terrestres, sports d’eau, piscines, centres aqualudiques et espaces de baignade naturels
 Guide d’accompagnement de reprise des activités sportives

Le service Jeunesse Sport et Vie Associative reste à votre disposition pour toute information complémentaire, par courriel à l'adresse suivante : ddcs-jsva@rhone.gouv.fr