Actualités

Fortes chaleurs : alerte canicule dans le Rhône

> Voir l'article

Voeux du Préfet Michel DELPUECH aux personnalités

 
Voeux du Préfet Michel DELPUECH aux personnalités

Discours de Michel DELPUECH, Préfet du Rhône, Préfet de la région Rhône-Alpes, prononcé à l'occasion des voeux aux personnalités le 5 janvier 2017 :

Au nom de tous, je veux d'abord remercier et complimenter, très chaleureusement, la maîtrise de l'Opéra de Lyon pour sa prestation de toute beauté. Vous nous avez enchantés, au sens le plus vrai du terme, et chacun de nous, par la grâce du moment, a ressenti le bonheur d'être transformé en Chérubin de Mozart.

Permettez-moi ensuite de vous remercier, toutes et tous, pour votre présence nombreuse et chaleureuse. Elus, magistrats, fonctionnaires, militaires, autorités consulaires, responsables économiques et sociaux, acteurs du monde associatif et de la culture, représentants des cultes, universitaires, chercheurs, anciens combattants, etc...

A tous, j'adresse les salutations républicaines que vous doit le représentant de l'Etat ; et à chacune et à chacun, en mon nom personnel et avec mon épouse ; au nom de l'équipe préfectorale et des services de l'Etat, je présente des vœux cordiaux de bonne et heureuse année 2017.

Que cette année vous procure beaucoup de moments de joie ; qu'elle vous épargne les peines ; et qu'elle vous apporte toutes les satisfactions personnelles et professionnelles que vous en attendez.

2017. Après les deux années tragiques que nous venons de vivre, que nous réserve le nouveau millésime ? Quel vœu formuler ?

Que nous réserve la nouvelle année ? La certitude d'incertitudes. Certitude d'une échéance nationale, mais inconnue de son déroulement et de son résultat.

Certitude d'un monde instable, incertain, mouvant, mais interrogations sur ses conséquences depuis les flux migratoires jusqu'aux aléas économiques, depuis les guerres jusqu'aux désastres écologiques, d'Est en Ouest, du Nord au Sud.

Certitude enfin d'une menace terroriste qui demeure très élevée sans que nul – malgré tous nos efforts [et je veux rendre hommage à nos forces de sécurité intérieure ainsi qu'à nos Armées] – sans que nul, donc, puisse savoir absolument où, quand et comment elle peut se manifester.

Que souhaiter dans ce contexte ?

Plus que jamais une République forte, et pour qu'elle soit forte elle doit être fidèle à ses valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité. Pour vaincre la barbarie et ceux qui veulent nous diviser et mettre à mal notre façon de vivre.

République fidèle à la laïcité aussi. Laïcité qui, séparation commande, assure le primat de la loi de la République sur toute autre norme, religieuse y compris. Laïcité qui crée les espaces de neutralité là où ils sont nécessaires.

Mais aussi laïcité qui fonde la liberté de conscience ; laïcité qui exige l'égalité, sans distinction d'origine ou de religion comme le dit l'article 1er de la Constitution ; laïcité enfin qui en appelle à l'esprit de concorde et de fraternité.

Belle feuille de route pour un Préfet ; mais belle feuille de route aussi pour nous tous, me semble-t-il.

Alors donc, plus que jamais, vive la République, sa devise, son drapeau et son hymne national que la maîtrise de l'Opéra va à présent nous interpréter.