Actualités

Signature d’une convention Action Coeur de Ville à Tarare le 24 septembre

 
 
Signature d’une convention Action Coeur de Ville à Tarare le 24 septembre

©CD69 – Julien Bourreau

Mardi 24 septembre, M. P.CASTOLDI, sous-préfet de Villefranche-sur-Saône et M. J.PRILLARD, directeur de la DDT du Rhône, se sont rendus dans la commune de Tarare pour signer une convention Action cœur de Ville en présence de Monsieur le Maire, L.PEYLACHON, et du président de la CDRConseil d'orientation des retraites, M.RUCCI.

La commune, la communauté de l’ouest rhodanien, le conseil départemental, la caisse des dépôts, Action Logement, l’ANAH, l’ANRU, l’OPAC du Rhône, l’IRAInstituts régionaux d'administration, et l’État se sont engagés sur un dispositif partenarial visant à dynamiser le centre-ville de Tarare, avec le soutien du conseil régional.

Dans un délai de 18 mois, un plan d’actions sera établi autour de 5 axes structurants :

  • de la réhabilitation à la restructuration : vers une offre attractive de l’habitat en centre-ville
  • favoriser un développement économique et commercial équilibré
  • développer l’accessibilité, la mobilité et les connexions
  • mettre en valeur les formes urbaines, l’espace public et le patrimoine
  • fournir l’accès aux équipements et aux services publics

Il intégrera également les thématiques transversales que sont la transition énergétique et écologique, l’innovation, le recours au numérique et l’animation du cœur de ville.

Pour aller plus loin sur le dispositif Action Cœur de Ville :

222 villes réparties dans toutes les régions bénéficieront d’une convention de revitalisation sur 5 ans pour redynamiser leur centre-ville. L’appui aux projets de chaque commune repose sur des cofinancements apportés par les partenaires : plus de 5 milliards d’euros mobilisés sur 5 ans, dont 1 Md€ de la Caisse des dépôts en fonds propres, 700 M€ en prêts, 1,5 Md€ d’Action Logement et 1,2Md€ de l’Anah. D’autres ressources pourront venir compléter ces enveloppes de crédits.

La gouvernance du programme est partenariale et locale. Le programme est mis en œuvre avec les collectivités territoriales en fédérant les partenaires, nationaux comme locaux :

  • le maire, en lien avec le président de l’intercommunalité, pilote la réalisation des actions et préside le comité de projet installé dans sa commune ;
  • les partenaires régionaux et locaux, publics et privés, agiront concrètement dans les périmètres définis dans la convention, par des investissements nouveaux et/ou un renforcement de leurs interventions ;
  • le préfet de département coordonne les services et mobilise les moyens de l’État pour le projet. Il assiste au comité de projet au sein de chaque commune et signe la convention pluriannuelle ;
  • le préfet de région, les représentants régionaux des partenaires du conseil régional forment le comité régional d’engagement ;
  • le Commissariat général à l’égalité des territoires coordonne l’ensemble du dispositif. Il anime le comité technique national (ministères et partenaires) et le centre de ressources.