Actualités

Réunion du comité inondation des bassins versants de l'aire lyonnaise

 
 
Réunion du comité inondation des bassins versants de l'aire lyonnaise

Traversée par des cours d’eau à crue lente comme le Rhône et la Saône,l’aire métropolitaine lyonnaise est également exposée aux inondations de cours d’eau à crue rapide comme le Morgon, l’Azergues, la Brevenne, la Turdine, le Garon, l’Yzeron, le Gier, l’Ozon. La réglementation européenne définit ainsi l’aire métropolitaine lyonnaise comme un « territoire à risque important d’inondation » (TRI), notamment du fait de la présence de nombreux secteurs résidentiels, activités économiques et équipements situés en zone inondable.

Pour anticiper et réduire les éventuelles conséquences négatives des inondations, la stratégie inondation des bassins versants de l’aire lyonnaise a été construite collectivement. Pilotée par les services de l’État et de la Métropole de Lyon, elle réunit l’ensemble des partenaires impliqués dans la politique de prévention des inondations et des crises(syndicats mixtes et structures intercommunales de bassin versant, établissements publics de coopération intercommunale (EPCI)à fiscalité propre, porteurs de Schémas de cohérence territoriale(ScoT), collectivités locales, SDMIS, etc.). La stratégie inondation est une démarche partenariale basée sur le partage d’expériences, l’identification de bonnes pratiques et la synergie des solutions et chantiers engagés.Sa mise en œuvre s’appuie sur la mobilisation des différents acteurs dans une dynamique de solidarité amont – aval avec l'ensemble des territoires et bassins versants des 5 départements concernés (Rhône, Ain, Loire, Isère, Savoie). Sa gouvernance repose sur un comité inondation qui se tient une fois par an. Il s’est pour la première fois sur un site où sont menés des travaux majeurs en matière de prévention des risques.

Un comité inondation s’est ainsi réuni le 18 décembre 2019, comprenant une revue de projet pour l’année 2019, un temps d’échanges et une visite des travaux de protection et de renaturation de l'Yzeron à Oullins et Sainte-Foy-lès-Lyon, où la crue de 2003 avait conduit à l'évacuation de 300 personnes. Une attention particulière a été donnée à la campagne de communication en cours, qui a pour objectifs de fédérer l’ensemble des acteurs publics concernés, mais également de soutenir les initiatives et actions engagées sur le territoire pour développer la culture du risque, des élus comme des habitants.

Le suivi opérationnel et la mise en œuvre de la stratégie sont assurés par un réseau de techniciens de différentes structures :RésoInondation. L’engagement de l’État se matérialise également par 50 millions d'euros de subventions en soutien aux 7 programmes d'actions et de prévention des inondations (PAPI).