Actualités

Relance de l'activité économique dans la région Auvergne-Rhône-Alpes

 
 
Relance de l'activité économique dans la région Auvergne-Rhône-Alpes

La région Auvergne-Rhône-Alpes a, de longue date, su valoriser ses atouts et faire croître une économie riche et diversifiée. Cette approche l'a amenée au rang de deuxième région de France.

La crise sanitaire que nous avons traversée a évidemment constitué une épreuve pour notre région, mais elle a su démontrer sa résilience durant le confinement grâce à une coordination pragmatique et efficace des acteurs : l'Etat, le Conseil régional, les CCIChambres de commerce et d'industrie, les CMA et les Chambres d'agriculture, les partenaires sociaux.

Forts de cette expérience et pour relever les défis de la phase de relance de l'économie qui s'ouvre désormais, nous sommes résolus à poursuivre cette approche collaborative qui a fait ses preuves. Nous souhaitons continuer à conjuguer nos efforts pour placer l'économie régionale sur la trajectoire la plus favorable possible. La diversité des perspectives et des méthodes, loin de constituer un obstacle, représente une chance pour l'atteinte de notre objectif commun : la relance de la croissance économique.

Nous partageons en effet une ambition commune, celle de préserver la prospérité de notre territoire, en consolidant les éléments qui en font la force tout en adaptant son modèle de développement au nouveau contexte qui se présente, notamment en prenant appui sur les entreprises et les travailleurs indépendants pour réussir la transition écologique.

Cette ambition passera d'abord par le soutien de nos entreprises, dans la continuité des mesures d'urgence prises pour préserver leur trésorerie, en renforçant notamment leur capacité d'investissement et en leur donnant les moyens de maintenir un bon niveau de compétitivité.

Et parce que la richesse de notre territoire, c'est en premier lieu le potentiel des femmes et des hommes qui le peuplent et qui y travaillent, nous entendons porter une attention particulière à la formation professionnelle, qui doit permettre de préserver nos concitoyens du chômage et de conserver au sein de la région un vivier de compétences et de savoir-faire correspondant à l'état de l'art et aux besoins de l'époque.

L'investissement public et privé doit quant à lui permettre d'adapter l'économie aux enjeux actuels, par la modernisation des outils de production, par l'innovation et par l'implantation de nouvelles activités. L'objectif est de s'inscrire dans une logique de développement vertueuse et cohérente avec les attentes de la société, que la crise n'a pas manqué de révéler avec encore plus d'intensité : préservation de l'environnement, prise en compte des nouveaux modes de consommation, soutien à l'économie de proximité, reconstitution de capacités de production locale dans les domaines stratégiques, prise de position sur les nouveaux marchés et les technologies émergentes. Cette logique est pleinement cohérente avec les orientations prises par les plans de relance annoncés par le gouvernement.