Actualités

Bilan des troubles liés aux festivités de la nuit du 31 octobre

 
 
Bilan des troubles liés aux festivités de la nuit du 31 octobre

La Préfecture du Rhône a diffusé un communiqué de presse concernant les troubles liés aux festivités d'Halloween le 31 octobre au soir :

Dans le département du Rhône, la fête d’Halloween a été l’occasion de débordements et troubles à l’ordre public, et notamment de dégradations par incendie et de jets de projectiles contre les forces de l’ordre et les transports en commun.

Dans le cadre de la préparation de cet évènement, la direction départementale de la sécurité publique (DDSPdirection départementale de la sécurité publique) du Rhône, le groupement de gendarmerie et le service départemenal et métropolitain d’incendie et secours (SDMIS) avaient adapté leurs dispositifs opérationnels, en multipliant les mesures préventives en lien avec les municipalités et les bailleurs, mais également les mesures de contrôle et de maintien de l’ordre public. Un important dispositif de sécurisation a spécifiquement été déployé dans la métropole, à la suite de menaces d’un rassemblement violent dans le centre-ville de Lyon, diffusé par un « appel à la purge » relayé sur les réseaux sociaux.

C’est ainsi plus de 550 policiers, dont une compagnie de CRSCompagnies républicaines de sécurité, 110 gendarmes et 220 sapeurs pompiers qui ont été engagés pour assurer la sécurité et les secours des citoyens du Rhône.

Si l’activité de l’ensemble des services a été soutenue, il n’a pas été constaté de hausse des incidents enregistrés par comparaison avec l’année précédente.

Ce bilan est à mettre au crédit de l’engagement et de la coordination des forces de l’ordre et de secours engagées. Les policiers de la DDSPdirection départementale de la sécurité publique sont intervenus afin de faire cesser immédiatement tous les troubles à l’ordre public et disperser toute tentative d’attroupement. Ils ont interpellé 12 personnes mises en cause pour des infractions commises dans le cadre de ces festivités, dont 11 mineurs. Une personne, susceptible d’être à l’origine de l’appel au rassemblement dit de « la purge », avait quant à elle été identifiée et interpellée dès le milieu d’après-midi par les enquêteurs de la sûreté départementale de la DDSPdirection départementale de la sécurité publique.

La préfecture du Rhône salue l’engagement et le dévouement des policiers, des gendarmes et des sapeurs pompiers du SDMIS, qui ont permis d’éviter de nombreux débordements, et assure de son soutien les deux policiers qui ont été légèrement blessés en intervention.